Le cas de Klokov dans l’affaire Barnaoul

Historique de l’affaire

À l’été 2023, la Commission d’enquête a ouvert une procédure pénale contre Valeriy Klokov et Vitaliy Manuylov à Barnaoul. Une perquisition a été menée dans la maison de Klokov. Après un interrogatoire et deux jours dans un centre de détention temporaire, Klokov a été placé en résidence surveillée. Les hommes ont été accusés d’avoir participé aux activités d’une organisation extrémiste. En avril 2024, l’accusation portée contre Klokov a été requalifiée en organisation de l’activité d’une organisation extrémiste. Deux mois plus tard, l’affaire pénale contre Manuylov a été scindée dans une procédure différente. Début juillet 2024, l’affaire Klokov a été portée devant les tribunaux.

  • #
    10 juillet 2023 Dossier initié 282.2 (2)

    Evgeny Kozyuchenko, enquêteur principal chargé des enquêtes sur les affaires particulièrement importantes du département d’enquête du Comité d’enquête de la Fédération de Russie pour le territoire de l’Altaï, engage une procédure pénale contre Valery Klokov, 37 ans, et Vitaly Manuilov , 50 ans, en vertu de la partie 2 de l’article 282.2 du Code pénal de la Fédération de Russie (participation aux activités d’une organisation extrémiste).

  • #
    29 juillet 2023 Rechercher Dossier initié Assignation à domicile Interrogatoire Centre de détention provisoire

    L’enquêteur Evgueni Kozyuchenko, accompagné de l’officier du FSB Artyom Suslikov et de deux témoins, perquisitionne le domicile de Valery Klokov. L’enquêteur refuse d’appeler l’avocat de Valery. Des appareils électroniques, des clés USB, des dossiers personnels, des cartes postales et un passeport sont saisis chez le croyant et sa femme. La recherche dure environ 2 heures. Ensuite, le croyant est emmené pour interrogatoire au département d’enquête du Comité d’enquête de la Fédération de Russie dans le territoire de l’Altaï. L’enquêteur convoque un avocat sur rendez-vous. À la demande de Klokov, un avocat arrive également dans le cadre de l’accord.

    Après une fouille personnelle, le croyant est détenu et envoyé dans un centre de détention temporaire, où une deuxième fouille personnelle et une prise d’empreintes digitales sont effectuées.

  • #
    31 juillet 2023 Assignation à domicile

    Le juge du tribunal du district d’Oktyabrsky de Barnaoul, Danila Teslya, accède à la requête de l’enquêteur et envoie Valery Klokov en résidence surveillée.

  • #
    5 avril 2024 282.2 (1)

    L’enquêteur Yevgeny Kozuchenko requalifie l’accusation de Klokov de la partie 2 à la partie 1 de l’article 282.2 du Code pénal de la Fédération de Russie. À son avis, la culpabilité du croyant réside dans le fait qu’au cours des services divins, il a parlé de « l’opposition de Jéhovah et de Satan (...) sur la nécessité de vivre en accord avec les lois morales établies par Jéhovah, qui se manifeste par le respect de l’autorité (divine), par la préférence pour le spirituel par rapport au matériel, qui est une propagande de l’exclusivité et de la supériorité des personnes sur la base de l’appartenance à l’organisation des Témoins de Jéhovah.

  • #
    25 avril 2024 282.2 (1) 282.2 (2)

    L’enquêteur Kozuchenko porte des accusations contre Valery Klokov et Vitaliy Manuilov dans la dernière version. Il voit de l’extrémisme dans les réunions pacifiques de ces croyants avec des amis, où ils « citaient activement le livre 'Sainte Écriture' ».

  • #
    4 juin 2024

    L’affaire pénale contre Vitaliy Manuilov est séparée en procédures distinctes.

  • #
    27 juin 2024 L’affaire a été portée devant les tribunaux

    L’affaire est portée devant le tribunal de district industriel de Barnaoul. L’affaire sera examinée par le juge Dmitry Malikov.