Mesures prises par les agents chargés de l’application de la loi

Dans l’Altaï, dans deux villes, les Témoins de Jéhovah sont fouillés, il y a des détenus

Territoire d’Altaï

Depuis le matin du 27 mai 2021, des agents de sécurité fouillent les domiciles des Témoins de Jéhovah à Barnaoul, la capitale du territoire de l’Altaï, et à Roubtsovsk, à environ 300 km de là. Au moins huit personnes sont détenues pour interrogatoire. Selon les données préliminaires, une procédure pénale a été ouverte contre un croyant de 24 ans.

Mettre à jour.

On sait que des perquisitions et des détentions massives ont eu lieu dans les villes de Barnaoul, Zarinsk et Rubtsovsk, dans la localité de Telmenka et dans les villages de Troïtskoïe et de Shakhi au cours d’une opération spéciale de la police portant le nom de code « Armageddon ». Des croyants ont signalé l’usage de la force physique par les forces de sécurité. Au moins 17 personnes ont été emmenées pour interrogatoire à l’UVS et au Centre de lutte contre l’extrémisme. Ekaterina Popova, juge du tribunal du district d’Oktyabrsky à Barnaoul, a émis un mandat de perquisition à Barnaoul et dans quatre autres endroits. Le major de police Iaroslav Medvedev figurait parmi les chefs de l’opération.

À 6 heures du matin, les forces de l’ordre ont fait irruption dans les maisons des Témoins de Jéhovah. Des appareils électroniques, des supports de données, de la littérature biblique, des livres et des dossiers personnels ont été saisis. Dans certains cas, les forces de l’ordre ont défoncé les portes et forcé les croyants à s’allonger sur le sol. Pendant les interrogatoires, il y avait une pression psychologique. Les enquêteurs ont posé des questions : « Depuis combien de temps lisez-vous la Bible ? Qu’est-ce qui y est écrit ? Jésus est-il le fils de Dieu ? Depuis combien de temps êtes-vous membre de la « secte » des Témoins de Jéhovah ? Avez-vous participé à des conférences Zoom ? Comment prêchez-vous ? Comment assistez-vous aux réunions ? Les croyants ont utilisé l’article 51 de la Constitution russe.

L’opération spéciale a été menée dans le cadre de l’affaire pénale ouverte le 11 mai 2021 contre Pavel Kazadaev, 24 ans, un habitant de Novokouznetsk. L’enquêteur principal Evgeny Kozuchenko a vu dans les actions du jeune homme des signes d’un crime en vertu de la partie 2 de l’article 282.2 du Code pénal de la Fédération de Russie (participation aux activités d’une organisation extrémiste). Pavel et sa femme ont été arrêtés et emmenés à Barnaoul, à 350 kilomètres de chez eux. Le croyant a été envoyé en détention. Le lendemain, un enquêteur a demandé au tribunal de choisir une mesure de contrainte pour Pavel sous la forme d’une assignation à résidence. Par conséquent, il a été relâché sous l’engagement de ne pas partir.

Les forces de l’ordre ont également perquisitionné le lieu d’enregistrement de Pavel Kazadaev dans le village de Lougovoï, où vivent ses proches. Se présentant comme des policiers, les agents d’opération et la police anti-émeute OMON sont entrés dans la maison. Ils ont également fouillé le garage, la voiture, les bains publics et la cour. En raison du stress, la femme âgée a dû appeler une ambulance.

Quatre autres familles de Témoins de Jéhovah ont été fouillées et interrogées à Roubtsovsk. L’un des fidèles s’est vu pirater son carnet de notes et son téléphone portable puis confisqués en sa présence. Selon lui, les agents ont également pris ses économies personnelles de 100 000 roubles.

Le kraï de l’Altaï est devenu la 66e région de Russie dans laquelle les forces de l’ordre poursuivent les Témoins de Jéhovah. Les responsables de la sécurité perçoivent les réunions conjointes de croyants pour lire et discuter de la Bible, ainsi que les conversations sur Dieu, comme les activités d’une organisation extrémiste, bien qu’aucun tribunal russe n’ait interdit la religion des Témoins de Jéhovah, et que les autorités aient souligné que les croyants sont autorisés à se réunir pour un culte collectif.

Le cas de Kazadaev à Barnaoul

Historique de l’affaire
En mai 2021, le Comité d’enquête a accusé Pavel Kazadaev d’avoir participé aux activités d’une organisation extrémiste, « y compris par le biais de discussions ». Un raid massif, nommé « Armageddon », a été mené contre les maisons des croyants dans le territoire de l’Altaï. Les forces de l’ordre ont perquisitionné la maison des proches de Pavel dans le village de Lougovoïe, ainsi que son appartement à Novokouznetsk (région de Kemerovo), après quoi il a été emmené à Barnaoul pour y être interrogé. Après 24 heures passées dans un centre de détention, il a signé un contrat d’engagement. À la fin du mois de juin 2022, l’affaire pénale a été portée devant les tribunaux. En avril 2023, Pavel Kazadaev a été condamné à 3 ans de prison avec sursis avec restriction de liberté pendant 6 mois et à une période de probation de 2 ans. En août, la cour d’appel a durci la peine, remplaçant la peine avec sursis par une peine d’emprisonnement de 3 ans dans une colonie pénitentiaire.
Chronologie

Personnes impliquées dans l’affaire

Affaire pénale

Région:
Territoire d’Altaï
Localité:
Barnaoul
Soupçonné de:
Selon l’enquête, Pavel Kazadaev, « en tant que participant actif d’une organisation extrémiste, a mené des actions pour soutenir l’existence de l’assemblée dans le territoire de l’Altaï, y compris par le biais d’entretiens ».
Numéro de dossier:
12102010022000023
Initié:
11 mai 2021
Stade actuel:
Le verdict est entré en vigueur
Enquête:
Direction d’enquête du Comité d’enquête de la Fédération de Russie pour le territoire de l’Altaï
Article du Code pénal russe:
282.2 (2)
Numéro de l’affaire devant le tribunal:
1-18/2023
Tribunal de première instance:
Индустриальный районный суд г. Барнаула Алтайского края
Juge au Tribunal de première instance:
Дмитрий Маликов
Historique de l’affaire

Le cas de Reshetnikov et consorts à Barnaoul

Historique de l’affaire
Le retraité et vétéran du travail Mikhail Reshetnikov est devenu l’une des victimes de l’opération spéciale de la police « Armageddon », qui a eu lieu en mai 2021 à Barnaoul et dans les villes environnantes. Les forces de sécurité ont perquisitionné l’appartement du croyant, saisissant des cartes de vœux de son mariage, des appareils électroniques et des dossiers personnels. Après la perquisition, l’enquêteur l’a interrogé dans le bâtiment du FSB et l’a placé sous contrat d’engagement. Deux jours plus tôt, une affaire pénale avait été ouverte contre le croyant pour avoir participé aux activités d’une organisation extrémiste. Plus tard, en octobre 2022, l’enquête a ouvert une affaire pénale en vertu du même article contre le retraité Anatoliy Sarychev et le vétéran du travail Yuriy Kolotinskiy. Ils ont également reçu un accord d’engagement. En décembre 2022, l’affaire pénale a été portée devant les tribunaux. Le témoignage contre les croyants a été donné par un témoin secret. En mai 2024, le tribunal a prononcé une peine de 2 ans et 3 mois d’emprisonnement avec sursis.
Chronologie

Personnes impliquées dans l’affaire

Affaire pénale

Région:
Territoire d’Altaï
Localité:
Barnaoul
Soupçonné de:
Selon l’enquête, "a mené des activités pour soutenir l’existence de l’organisation religieuse locale des Témoins de Jéhovah Barnaoul, y compris par le biais de conversations... ainsi qu’une participation directe aux événements organisés par des représentants de cette organisation.
Numéro de dossier:
12107010001000020
Initié:
25 mai 2021
Stade actuel:
verdict n’a pas eu d’effet
Enquête:
Branche du Service fédéral de sécurité de Russie dans le territoire de l’Altaï
Article du Code pénal russe:
282.2 (2)
Numéro de l’affaire devant le tribunal:
1-3/2024 (1-68/2023; 1-826/2022)
Tribunal de première instance:
Ленинский районный суд г. Барнаула Алтайского края
Juge au Tribunal de première instance:
Любовь Курушина
Historique de l’affaire