Actualisé: 12 juillet 2024
Nom: Yulmetyev Aydar Maratovich
Date de naissance: 10 août 1993
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 166 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 104 jour Assigné à résidence
Phrase: une peine d’emprisonnement de 2 ans et 9 mois ; La peine d’emprisonnement est considérée comme avec sursis avec une période probatoire de 2 ans

Biographie

Aïdar Yulmetyev est né en 1993 à Nijnekamsk (Tatarstan). Il a grandi dans une famille de constructeurs et a appris d’eux des compétences en construction. Il a également étudié pour devenir mécanicien automobile, a travaillé dans les deux spécialités. Il est passionné de musique, a étudié dans une école de musique.

Aidar a des frères cadets et une sœur. Le chef de cette famille nombreuse, Marat Khalimovich, a été le premier à penser sérieusement à la Bible lorsqu’il a fait la connaissance des Témoins de Jéhovah. Voyant des changements positifs majeurs chez ses parents, Aidar s’est également intéressé aux enseignements de la Bible.

Aïdar n’a rien à voir avec les activités extrémistes qui lui sont imputées. De plus, la conscience élevée selon la Bible ne permet pas à Aïdar de prendre les armes. Il a prouvé au comité de conscription que le service militaire était contraire à ses croyances, de sorte qu’il a pu accomplir son devoir civique en effectuant un service civil de remplacement.

En 2013, Aidar s’est marié. Jusqu’à son arrestation injuste, Aïdar et Albina, comme toute jeune famille, travaillaient côte à côte pour leur bien et celui des autres, étaient amis, rêvaient, faisaient des projets. Les parents et amis de ce jeune homme épris de paix sont choqués par l’accusation d’extrémisme portée contre lui.

Historique de l’affaire

En mai 2018, à Naberejnye Tchelny, les forces de sécurité ont perquisitionné 10 appartements de résidents locaux. Ilham Karimov, Vladimir Myakushin, Konstantin Matrashov et Aidar Yulmetyev ont été arrêtés et envoyés dans un centre de détention provisoire pendant six mois, après quoi ils ont passé 2 à 3 mois en résidence surveillée. La raison des poursuites pénales est la foi en Jéhovah Dieu et la communication avec les autres croyants. En novembre 2019, le tribunal de la ville de Naberejnye Tchelny a renvoyé l’affaire devant le procureur pour révision en raison de falsifications de la part de l’enquête. L’affaire n’a pas été classée, les croyants sont restés sous l’engagement de ne pas partir. En décembre 2021, le juge Rustam Khakimov a déclaré les hommes coupables et les a condamnés à des peines avec sursis : Myakushin à 3 ans et 1 mois, Yulmetyev à 2 ans et 9 mois, et Matrashov et Karimov à 2,5 ans. Tous ont également été condamnés à une période probatoire de 2 ans. La Cour d’appel a confirmé ce jugement de première instance le 2 septembre 2022.