Actualisé: 12 juillet 2024
Nom: Smelov Aleksey Valeriyevich
Date de naissance: 16 novembre 1974
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Phrase: une amende de 400 000 roubles

Biographie

Le 31 juillet 2019, des agents du FSB dans les villes de Petrozavodsk et Kondopoga ont mené des perquisitions massives dans les domiciles et les lieux de travail de civils uniquement en raison de leur religion. Une procédure pénale a été ouverte contre Alexeï Smelov, 44 ans, et un engagement écrit de ne pas quitter le pays a été pris. Que sait-on de lui ?

Alexeï est né en 1974 à Kondopoga (République de Carélie). Ses parents ne sont plus en vie, mais il a un frère aîné. Enfant, jusqu’à l’âge de 18 ans, il s’adonne activement à la natation et au hockey. Il existe des certificats pour les réalisations dans ces sports.

Diplômé de l’Université technologique d’État des polymères végétaux de Saint-Pétersbourg. Pendant de nombreuses années, il a travaillé comme réparateur à l’usine de pâtes et papiers de Kondopoga. Depuis quelques années, il travaille comme ingénieur en mécanique.

Pendant longtemps, Alexeï s’est inquiété de ce qui se passe après la mort et s’il y a de l’espoir pour ceux qui sont morts. Lorsqu’il apprit par la Bible que la résurrection attendait les morts, il fut consolé et commença à se familiariser plus profondément avec cet ancien livre. Il y avait un désir de mettre ma vie en harmonie avec les commandements chrétiens.

Il a rencontré sa future femme Irina en 1993, et deux ans plus tard, ils se sont mariés. Irina travaillait comme enseignante de maternelle, en ce moment elle s’occupe de la maison. Le couple a trois enfants : deux filles et un fils. Pendant leur temps libre, ils aiment se détendre avec des amis et aller pêcher ensemble.

La nouvelle de la poursuite pénale d’Alexeï, le seul soutien de famille, a choqué toute sa famille. Sa femme et ses enfants ont enduré un stress intense, craignant de ne plus voir leur bien-aimé. En raison de l’incident, la question de la situation financière de la famille s’est posée. Les parents, les amis et même les collègues de travail qui aiment et apprécient Alexei sont perplexes à cause d’une attitude aussi injuste à son égard.

Historique de l’affaire

En juillet 2019, le chef adjoint de la Direction du FSB pour la République de Carélie, M. Goloubenko, a ouvert une procédure pénale pour avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste contre Alexeï Smelov, père de trois enfants. La base en était le rapport du lieutenant Usoltsev du FSB, qui s’intéressait à la Bible et conservait des enregistrements audio cachés des services divins et des conversations avec les croyants. La maison de Smelov et de 16 autres familles de civils à Kondopoga et Petrozavodsk ont été perquisitionnées. Alekseï a été interrogé à deux reprises, après quoi ils ont pris l’engagement écrit de ne pas quitter les lieux. En avril 2021, l’affaire Smelov a été portée devant les tribunaux. Elle a été examinée par le juge Alexander Ivanov. Bien que l’accusation n’ait pas fourni de faits d’appels ou d’actions extrémistes, elle a requis une amende de 500 000 roubles pour lui. Après le débat, le tribunal a décidé de poursuivre la procédure. En conséquence, Alexeï Smely a été condamné à une amende de 400 000 roubles en avril 2022. La cour d’appel a confirmé le verdict.