Actualisé: 19 juillet 2024
Nom: Yuferov Sergey Vitaliyevich
Date de naissance: 14 juillet 1975
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1), 282.2 (1.1)
Temps passé en prison: 137 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 319 jour en colonie
Phrase: Peine sous la forme de 6 ans et 3 mois d’emprisonnement à purger dans une colonie pénitentiaire à régime général, avec privation du droit de s’engager dans des activités liées à la direction et à la participation au travail des organisations publiques pendant une durée de 4 ans, avec restriction de liberté pour une durée de 1 an
Actuellement détenu à: penal colony No. 14 in Khabarovsk Territory
Adresse de correspondance: Yuferov Sergey Vitaliyevich, born 1975, IK No. 14 in Khabarovsk Territory, sh. Mashinostroiteley, 10, g. Amursk, Khabarovsk Territory, Russia, 682643

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «zonatelecom».

Les colis et colis ne doivent pas être envoyés en raison de la limite de leur nombre par an.

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

À l’automne 2019, des civils ont été fouillés à Tynda, après quoi Sergueï Yuferov est devenu accusé dans une affaire pénale pour extrémisme uniquement en raison de sa foi.

Sergueï est né en 1975 à Tachkent (Ouzbékistan). Il a un frère cadet. Dès l’enfance, Sergueï aimait la musique et la photographie, jouant dans une fanfare. Il est diplômé d’une école technique de sa ville natale avec un diplôme en génie électrique. Depuis 1994, il travaille dans sa spécialité. Pendant son temps libre, elle aime regarder des documentaires historiques.

Pendant longtemps, Sergueï a cherché en vain des réponses à des questions sérieuses sur la vie dans diverses sources. Au début des années 1990, Sergueï a commencé à étudier la Bible et a fermement décidé de suivre le chemin du christianisme. Il a déclaré : « Les principes moraux bibliques ont commencé à influencer ma vie : je me suis débarrassé de la dépendance à la nicotine, j’ai arrêté de fumer des plantes médicinales, je communiquais avec des amis douteux, j’utilisais un langage obscène. La vie a un sens.

En 1994, en raison de ses croyances religieuses, Sergueï a refusé de servir dans l’armée, ce qui lui a valu d’être condamné. À l’âge de 27 ans, il a été commissionné par l’âge.

En 1997, Sergey a épousé Nataliya, ils ont eu deux enfants, un fils et une fille. En raison de l’état de santé de Nataliya, la famille a déménagé pour vivre à Tynda.

Les poursuites pénales engagées contre le chef de famille ont choqué toute la famille. Devant le tribunal, Sergueï a souligné : « La Parole de Dieu, la Bible, dans toutes les traductions et éditions de toutes les époques, nous encourage à être des citoyens respectueux des lois [...] Si Jésus n’a jamais enseigné l’extrémisme, alors l’activité sous sa direction peut-elle être qualifiée d’extrémiste ?

Historique de l’affaire

En 2018, dans la ville de Tynda, l’agent du FSB Nurakov, feignant de s’intéresser à la Bible, a commencé à assister aux offices des Témoins de Jéhovah et à recueillir des informations à leur sujet. En novembre 2019, une procédure pénale a été ouverte contre Sergueï Youferov, Valery Slashchev, Mikhaïl Bourkov et Vladimir Boukine. Une vague de recherches a eu lieu dans la ville. Les hommes ont été accusés d’avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste et d’y avoir participé. En juin 2021, l’affaire a été portée devant les tribunaux. Un an et demi plus tard, les croyants ont été condamnés à 6 ans et 2 mois à 6,5 ans de prison. En décembre 2022, l’appel a annulé le verdict et renvoyé l’affaire pour un nouveau procès, et les croyants ont été libérés du centre de détention provisoire, où ils ont passé 2 mois chacun. En juin 2023, ils ont de nouveau été condamnés à une colonie : Boukine, Slashchev et Yuferov ont été condamnés à 6 ans et 4 mois chacun, et Burkov à 6 ans et 2 mois. Un deuxième appel en août 2023 a confirmé cette décision. En mai 2024, la Cour de cassation a définitivement confirmé la peine des quatre Témoins de Jéhovah de Tynda.